SEO : Est-ce qu’une URL raccourcie transmet son ancre textuelle?

Par florentM - @florentM

Ingénieur étude et développement News Addict

You may also like...

8 Responses

  1. Niko dit :

    petite erreur, le lien du profil twitter est bien en nofollow également

  2. Mike dit :

    Matt Cutts s’enfonce de jour en jour… Google a dû lui mettre un coup de pression pour qu’il fasse ce type de vidéos, mais sincèrement, on apprend rien là !

  3. Merci pour cet article simple mais qui a le mérite d’exister et d’apporter une réponse sur le sujet controversé du netlinlking et de l’attribut nofollow.

    Je constate toutefois qu’il y a peu d’anchor texts qui sont implémentées sur des URL raccourcies. Ou en avez-vous trouvées ?

    Bertrand Masselot (Volumium)

    • Vincent dit :

      Bonne remarque… Si les URLs raccourcies continuent à se démocratiser, et que l’ancre est de moins en moins utilisée, Google va devoir revoir l’importance qu’il accorde à ces ancres.

      On peut être encore plus vicieux : en partant du principe que les URLs raccourcies n’ont aucun objectif SEO, qu’elles ne sont pas, pour le moment, utilisées dans le cadre de stratégies SEO par des agences de référencement, Google devrait en toute logique leur attribuer une valeur plus importante.

      Une page web qui a de nombreuses URLs courtes pointant vers elle est une page qui a été partagée de nombreuses fois, et par des internautes lambda.

      Une URL courte devrait donc compter plus qu’une URL classique avec une ancre et un title bourré de mots-clés… Maintenant à savoir si Google ira jusqu’à cette extrémité.

      Vous en pensez quoi ?

  4. Dieu google dit :

    Que ceux qui croient encore Matt Cutts lèvent la main !
    La vérité sur le Dieu Google et ses prophètes est ici : 
    http://www.easy-entreprise.com/referencement/au-commencement-etait-le-dieu-google/

  5. Très bon article @Dieu Google !
    enfin quelqu’un qui ne prêche pas dans le vent ! :)

  6. agence Web dit :

    Personnellement j’ai encore pas mal de mal à déterminer l’intérêt du nofollow, concernant la technique de redirection 301 avec zones d’ancrage est une pratique déjà bien utiliser par les référenceurs.