Politique : Une sérieuse menace pour le Web en Italie

Par Vincent Ballut - @Kaayru

Passionné de Google et de toute l'actu du Web en général, j'ai créé ce site en 2008 pour traduire les nombreux articles que Google publie sur ses divers blogs officiels.

You may also like...

2 Responses

  1. yaya dit :

    C’est n’importe quoi cette histoire, cela me fait pensé plutôt à une mafi.. qui demande de l’argent à Google

  2. nicole knapen dit :

    Celà ce passe en Italie : on se perd dans le vaste engrenage des responsabilités où ne devrait être jugé que les personnes ayant causé ou produit des dommages, ou ceux qui y ont été associés (dans ce cas, il y a association de malfaiteurs, ou encore incitation à la débauche), or vu l’incident relaté dans cet article, où, des étudiants ont filmé impunément un jeune, qui par sa vulnérabilité, était une proie facile, l’on se rend vite compte d’une juridiction à deux vitesses ! Immédiatement après avoir prit connaissance de cette vidéo, de son contenu, Google l’a retirée et l’alerte fut donnée à la police, auprès de laquelle Google a apporté son aide afin d’identifier la personne responsable qui s’est vu condamné à une peine de dix mois d’intérêt général… Dans ce type de cas rarissimes, l’implication de Google, normalement, s’arrête là : il n’en a pas plu à un procureur Milanais qui a décidé d’impliquer dans cette affaire quatre employés de Google..Les charges sont lourdes car il s’agit ni plus, ni moins, “de diffamation ciminelle” et “d’incapacité à se plier à la législation Italienne” .. Il est clair qu’aucuns des employés inculpés n’a eu une quelconque implication dans cette affaire, ni de près, ni de loin, néanmons, trois employés de Google ont été reconnu coupables par un juge à Milan, pour n’avoir pas été capable de faire respecter la loi Italienne !! Comment des hommes peuvent-ils établir des lois totalement aberrantes ? L’on peut s’étonner que ” cette jurisprudence établisse donc, que les plateformes d’hébergement comme Google Vidéos, sont pénalement responsables du contenu que les utilisateurs publient “. Il va de soi que Google fera appel dans une décision aussi rocambolesque qu’abasourdissante ! .. On se retrouve en plein Moyen-Age, il faudrait peut-être, leur dire à ces hauts dignitaires Italiens !! …Google est d’autant plus choqué que cette décision va à l’encontre du principe sur lequel est bâti Internet. La seule responsabilité incombe bien à la personne qui enfreind la loi (dans le cas présent, celle qui filme), et qui doit avoir le consentement de la (ou des) personne qui est filmée …Il est incohérent que le plateforme d’hébergement de vidéos puisse être tenue responsable de son contenu ! La législation Européenne est très claire en la matière et a été spécialement rédigée de façon à ne pas accuser les hébergeurs sauf si ces derniers ne retirent pas les vidéos qui portent litiges et ne respectent pas la liberté d’expression. Il semblerait que des petits malins s’amuseraient à lire entre les lignes, et, si tel est le cas, si chaque texte, chaque photo, chaque fichier devait être lu et décortiqué, il ne faudrait pas attendre longtemps avant que le Web ne s’épuise et, finisse par n plus exister !…