YouTube : Bienvenue dans le futur de la vidéo en ligne

Cet Article est la traduction d'une annonce officielle publiée par Google.

C’est samedi soir, et vous voulez regarder la dernière vidéo de votre star favorite sur YouTube, un film Hollywoodien, la vidéo du week end de vos amis à Austin, un nouveau clip vidéo, un évènement sportif, un concert en live, et les dernières news du Japon. Il y a 6 ans, lors du lancement de YouTube, vous deviez passer de votre TV à votre ordinateur portable, de votre bureau à votre canapé, changer de plateforme, et ainsi de suite. Il y a 6 ans, il y existait deux types de vidéos : les vidéos que vous regardiez sur votre téléviseur, et celles que vous regardiez sur votre ordinateur. Aujourd’hui, cette frontière n’existe quasiment plus, et tous les types de vidéos sont accessibles n’importe où : sur un téléphone, une tablette, un ordinateur, un écran de télévision, à votre bureau, depuis votre lit, dans un taxi…

YouTube ne se cantonne pas à un type de vidéo ou à un type d’appareil. Les contenus proposés par nos partenaires traditionnels, ceux conçus pour le Web, et les vidéos personnelles, coexistent tous sur le site. Fan de surf ? Vous pouvez louer votre film de surf favori, regarder la vidéo envoyée par votre ami de sa session matinale, ou encore regarder une compétition en direct. Accroc aux news ? Vous trouverez sur YouTube toutes les vidéos d’actualité envoyées par les journalistes citoyens à côté des reportages et documentaires réalisés par les chaînes traditionnelles.

Tous le contenu que vous aimez est sur YouTube, qui est maintenant disponible sur 350 millions d’appareils. Nous savons ceci car vous regarder des vidéos au rythme de 2 milliards de vue par jour. Mais vous ne passez que 15 minutes par jour sur YouTube, alors que vous passez 4 heures devant la TV. Alors que la frontière entre le contenu en ligne et hors-ligne contenue à s’effacer, nous pensons que le changement est imminent.

Aujourd’hui, nous ajoutons près de 3000 nouveaux films à louer pour les internautes américains, qui seront chacun accompagnés de critiques, de scènes coupées, et de making-of. Que ce soit des courts-métrages, des parodies, ou des films du box-office, nous vous encourageons à vous asseoir (où bon vous semble), et à profiter de cette nouvelle expérience YouTube.

En plus d’étendre notre offre vidéo, nous élargissons également notre investissement dans le contenu déjà disponible et vu par des centaines de millions de personnes sur YouTube. Nos 20 000 partenaires (comme MachinimaAnnoying Orange et Ryan Higa) produisent du contenu original pour le Web, dont les audiences rivalisent avec celles des émissions de télé. A travers YouTube Next, nous aidons à la création de ce type de contenu par des initiatives comme l’Institut des créateurs YouTube, et YouTube NextUp, qui font suite à de précédentes initiatives comme Partner Grants (qui nous a apporté Key of Awesome, créateur de l’une des vidéos les plus regardées de 2010). Basé sur ces succès, nous aiderons à catalyser la création de contenu en allouant encore plus de ressources à des créateurs que vous connaissez via la TV ou le cinéma, et aux partenaires existants qui se sont déjà constitués une audience fidèle sur le site. Plus de détails dans les mois à venir.

Alors qu’il y a 6 ans vous deviez changer de supports, de pièces, et de plateformes pour profiter de toutes les vidéos qui vous intéressaient, aujourd’hui tout est à votre portée sur YouTube. En élargissant nos partenariats dans le monde et en encourageant la création de contenu, nous nous assurons que YouTube reste le site de référence pour la découverte de nouveaux talents. Ne vous éloignez pas trop, le plus intéressant reste à venir.

Article original en anglais par Salar Kamangar, Responsable de YouTube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>