Goopilation : Notre semaine sur Twitter (2010-02-06)

Par Vincent Ballut - @Kaayru

Passionné de Google et de toute l'actu du Web en général, j'ai créé ce site en 2008 pour traduire les nombreux articles que Google publie sur ses divers blogs officiels.

1 réponse

  1. nicole knapen dit :

    La NSA va aider Google à renforcer sa sécurité : L’Agence Nationale de Sécurité américaine serait sur le point de finaliser un parténariat avec Google afin d’améliorer son infrastructure en matière de sécurité informatique; ce parténariat promu en vue de prévenir de futures cyber attaques comme celles dont Google a été victime en décembre dernier, tout comme une vingtaine d’autres sociétés américaines, attaques lancées depuis la Chine ayant pour but de voler des propriétés intellectuelles appartenant à Google. Le but premier était d’accéder aux comptes Gmails d’activistes des Droits de l’Homme chinois, mais, il s’avère que ces attaques n’ont pas été fructueuses, les comptes n’ayant pas été compromis, néanmoins, certaines données propriétaires de Google lui ont été dérobées lors de cette intrusion ce qui a amené Google à émettre l’hypothèse d’interrompre toute opération avec la Chine en cas de nouvelles attaques. Ce n’est pas la première fois que la NSA est mise à contribution en matière de cyber sécurité, mais, l’accord revêt ceci de particulier que les serveurs de Google détiennent une quantité grandiose de données d’utilisateurs, ajouté à cela, les historiques de recherches, les mails et autres documents. La NSA bien connue pour son rôle dans des opérations d’écoutes et d’enregistrements illégaux menés sous l’administration Bush, a déjà travaillé dans le passé sur des questions de sécurité concernant d’autres entreprises que Google. La NSA s’est déjà distinguée pour avoir développé certains éléménts de systèmes d’exploitations pour répondre aux exigences du Département de la Défense en matière de sécurité et d’interopérabilité avec d’autres logiciels. En 2009 la NSA a travaillé avec plus de 30 organisations et entreprises concernées par la sécurité informatique pour émettre un rapport incluant les 25 erreurs de programmation les plus dangereuses, souvent commises par les développeurs, ainsi, une liste a été établie pour aider les éditeurs de logiciels dans la vérification avant de lancer leurs produits sur le marché. L’accord conclut entre Google et la NSA ne signifie en aucun cas que celle-ce va s’insinuer dans les recherches des utilisateurs ou de leurs comptes e-mails ou que Google a accepté de partager des éléments lui appartenant. Non, il semble seulement que Google souhaite que la NSA l’aide à comprendre comment ses infrastructures ont été violées de manière à enrayer de nouvelles intrusions. Ce qui fait le soucis des grandes structures, fait également le nôtre: la protection de la confidentialité…..