Google : Journée mondiale de l’IPv6 : mise à feu du nouveau protocole Internet

Cet Article est la traduction d'une annonce officielle publiée par Google.

Aujourd’hui, Google et plusieurs sites internet majeurs se joignent à l’Internet Society pour annoncer la journée mondiale IPv6, un test grandeur nature de 24 heures pour la nouvelle génération du protocole Internet, le 8 juin 2011.

L’histoire commence en 1977, quand Vint Cerf, le responsable du programme de recherche ARPA Internet (et maintenant une des forces vives derrière les efforts de Google vis-à-vis de l’IPv6), choisit un format d’adresse de 32 bits pour une expérience sur l’interconnexion de paquets sur un réseau. Qui aurait pensé que cette expérience évoluerait en l’Internet actuel : un réseau mondial connectant des milliards de personnes, dont certaines utilisent des machines plus rapides que les mainframes des années 1970, et qui tiennent dans leur main ?

Pendant plus de 30 ans, les adresses en 32 bits nous ont bien servi, mais Internet commence à manquer d’espace. IPv6 est la seule solution à long terme, mais comme le montre le graphique ci-dessous, il n’a pas encore été déployé à grande échelle. Alors que les adresses IPv4 devraient arriver à saturation en 2011, seulement 0,2% des Internautes disposent d’une connexion IPv6 :

Statistiques sur la connectivité IPv6 des utilisateurs de Google depuis 2008.

Google soutient IPv6 depuis le début de l’année 2008, quand nous avons commencé à fournir notre moteur de recherche en IPv6. Depuis, nous proposons IPv6 pour YouTube et avons aidé les FAI à proposer Google en IPv6 par défaut pour leurs utilisateurs.

Pour la journée mondiale de l’IPv6, nous franchirons un nouveau cap. Avec d’autres compagnies majeurs du web comme Facebook et Yahoo!, nous proposerons l’IPv6 pour nos sites principaux pour 24 heures. C’est une phase cruciale pour la transition, car alors qu’IPv6 a été déployé sur de nombreux réseaux, il n’a jamais été utilisé à une échelle aussi grande auparavant. Nous espérons qu’en travaillant ensemble avec un objectif commun, nous pourrons aider l’industrie à se préparer au nouveau protocole, à trouver et résoudre les éventuels problèmes inattendus, et préparer la voie à un déploiement global.

La bonne nouvelle, c’est que les Internautes n’ont pas besoin de faire quoi que ce soit pour se préparer à cette journée mondiale de l’IPv6. Nos statistiques montrent que la grande majorité (99,95%) des utilisateurs n’y verront pas la différence. Cependant, dans quelques cas spécifiques, ils pourraient rencontrer des problèmes de connectivité, souvent dus à des installations domestiques mal configurées. Pendant les prochains mois, nous travaillerons avec les développeurs d’applications, les vendeurs de systèmes d’exploitation et les fabricants de matériel réseau pour minimiser autant que possible l’impact et fournir des outils de test et des conseils aux utilisateurs.

Nous espérons que de nombreux autres sites nous rejoindront pour participer à cette journée mondiale de l’IPv6. Changer la langue qu’ont employé tous les nœuds du réseau est une énorme tâche, mais c’est essentiel pour s’assurer d’un Internet robuste et ouvert pour les décennies à venir.

Article original par Lorenzo Colitti, Ingénieur Réseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>